Bonjour Christelle, comment vas-tu en cette période de confinement ?

Bonjour à tous, et bien on va dire que ça va, j’ai la chance de continuer à travailler pendant cette période morose et le fait de le faire auprès des enfants donne forcément un peu plus de pêche.

Depuis quand es-tu licenciée au club ?

A côté des autres portraits je suis la petite jeunette ! Mon fils Mathéo a commencé le basket en baby basket et l’ambiance du club ainsi que de l’équipe dans laquelle il évoluait m’a tout de suite plus. J’ai donc décidé de m’investir dans la vie du club.
Je suis devenue responsable d’équipe quand Mathéo était en Poussin. Il doit y avoir une dizaine d’années et j’ai continué jusqu’à l’année dernière où il était en U17. Le fait qu’il ne joue plus mais qu’il coache une équipe ne m’empêche pas de le suivre et de participer à la vie du club. C’est toujours un réel plaisir pour moi.

Tu as été responsable d’équipe, tu fais encore de nombreuses tables de marque, et tu es également secrétaire adjointe, peux-tu raconter tes différentes missions ?

Comme je le disais au-dessus je ne suis en effet plus responsable d’équipe mais j’aime faire la table de marque avec mon acolyte Fabien sur les U13 et U15. Je suis aussi secrétaire adjointe (bien loin derrière les deux pros que sont Marie-Françoise et Marie-Claude) et je m’occupe des envois de mails. Je m’occupe aussi avec les filles de la mise en place des 24h du basket. Enfin je peux aussi donner un coup de main quand il y a besoin de manière générale.

Peux-tu nous dire ce qui te plaît au sein du club, qui te pousse à t’investir ?

Ce qui est primordial pour moi c’est surtout le côté familial du club, voir le sourire sur les visages à la fois des enfants mais aussi des parents à la fin d’un match et sentir qu’on peut leur apporter un peu de joie et de satisfaction dans ce qu’ils font. Et puis j’ai rencontré des personnes et vécu des moments qui ont été magiques et j’espère bien qu’il y en aura encore beaucoup.

Ton fils Mathéo s’investit également en tant que coach, quel message donnerais-tu aux jeunes qui hésitent à se lancer ?

Je leur dirai qu’il ne faut pas hésiter et se lancer. Que ce soit le coaching, l’arbitrage ou simplement s’investir dans une association qui les tentent, il faut qu’ils y aillent. Ils trouveront une source de satisfaction incroyable, de l’adrénaline, de la prise de confiance en soi et de belles rencontres qui les feront avancer dans leur vie personnelle voire professionnelle.
Et puis en tant que parent c’est une grande source de fierté de voir nos enfants s’investir dans ce qui leur plait. J’en profite pour redire à Mathéo toute la fierté qui est la mienne de le voir réussir dans son rôle de coach.

As-tu quelque chose d’autre à rajouter ?

Je voudrais juste avoir une pensée pour tous ceux qui galèrent dans cette période, en premier lieu les soignants qui se battent tous les jours mais aussi tous ceux qui ne peuvent plus exercer leur activité. J’espère des temps meilleurs ou l’on pourra tous se retrouver et recommencer à vivre.
Prenez soin de vous et de vos familles

Merci Christelle, bravo pour ton investissement, bon courage pour les activités professionnelles, prend soin de toi et tes proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *