RENE a consacré prés de 70 ans à L’AMICALE ST MICHEL. Aujourd’hui nous parlons de l’ASM BASKET DU PUY mais LUI disait toujours ST MICHEL et les notions d’amitié lui tenaient à coeur. Nous avons tenté de dresser un film de ces décénnies au service du basket et du club. Vous nous nous pardonnerez nos oublis et peut-être quelques inexactitudes mais la tâche était ardue ! Nous avons repris un entretien de 2015 et fait jouer nos mémoires.

Références à un match de basket avec les règles actuelles nous avons divisé nos propos en quatre temps. 

PREMIER TEMPS : LE JOUEUR 

Vous ne le savez sans doute pas mais René était un sportif multi-discipline surtout dans des sports où la force compte. Repéré par ses profs de gym, tous veulent récupérer le GRAND pour leur équipe. Cela sera d’abord le hand puis le rugby en deuxième ligne. Un dirigeant de l’AMICALE l’attire au basket car ils avaient besoin d’un intérieur qui ne craignait pas les coups et qui savait les rendre. Et le voilà pratiquant sur le terrain ensablé du Breuil où il sera amené à jouer contre le Préfet de l’époque Edgar Pisani. Puis le basket trouvera un confort relatif dans la Salle Jeanne d’Arc. Ce temps est celui de la création des amitiés qui s’éteindront avec les décès. Nous mentionnerons quelques partenaires anciens: Jo Bertrand, Laurent Valliorgues, Yves Lannay, Jacky Le Bouchard, André Gagne, Henri Eymère, Albert Raffier, Paul Valette, Vincent Bosc, les frères Forestier,  Jo Roux, Michel Singer, Daniel Berger et beaucoup d’autres. René ne les avaient pas oubliés. Les deux équipes jouaient alors avec la Loire. Ce premier quart temps fut celui des amitiés fortes.  

DEUXIEME TEMPS : LE PRESIDENT 

La section basket de l’Amicale a été créée en 1927 et plusieurs présidents se sont succédés. En 1968 les membres du club décident de confier les rênes à un jeune de 39 ans: René est choisi pour dynamiser le développement du basket sur le bassin ponot et pour une ouverture vers toutes les écoles . René va s’entourer de fidèles amis pour constituer un bureau efficace : la mémoire des règles Jo Roux devient secrétaire, le banquier Robert Morel trésorier et une  organisation se met en place avec des désignations de responsables. Les réunions du lundi sont instituées. Tout cela se perpétue encore. René recrute de nouveaux jeunes dirigeants qui vont insufler avec lui une autre dynamique. 

Des objectifs sportifs sont dressés avec le recours à un jeune entraineur diplômé Jean-Louis Aulagnier qui va structurer les entrainements et mettre l’accent sur la formation des jeunes et des entraineurs. Pascal Combronde le vichyssois va attirer dans ses mailles Franck Bornerand, Olivier Vivies, Nicolas Gregoire. Les résultats vont suivre puisque le club accèdera au difficile championnat Région Lyonnais et après en Championnat de France juqu’au troisième
niveau national .Les couleurs du PUY seront portées aux six coins de
l’hexagone. René était cependant très heureux que les ossatures des équipes restent locales. Il était fier que les frères Aubry, Loic Salaneuve,Julien Charreyre, Rémi Martin, Aurelien Machabert, Pierre-Thomas Gauthier tous formés au club aient pu évoluer au plus haut niveau.

En 2008, il décide de passer la main .La présidence est reprise par Pascal puis par Pierre-Marie Cazaux et maintenant Pierre-Thomas qui a l’âge de viser aussi les 40 ans de Présidence. René avait été présent  à l’assemblée générale de 2019 pour ce passage de témoin. 

TROISIEME TEMPS : LA CONVIVIALITE 

Pour René, l’ Amicale était aussi une association qui devait réunir des amis et il fallait faire vivre sainement ces relations. .Nous pouvons ainsi évoquer la Plaquette annuelle du club en 1985 qui permet aussi de rassembler les partenaires financiers que René avait sollicité car il faut aussi des moyens pour faire vivre un club ! Avec ses amis du Lions Club il avait fait venir, en 1972, au Puy un géant du Basket Robert Busnel alors président de la Fédération. Il renouvellera une telle invitation avec Yvan Mainini, président de la Fédération Internationale venu pour remettre le Label Ecole Mini Basket, dossier présenté par Marie-Françoise Vedel. Soutenu par le responsable de l’animation Pierre Habauzit de nombreuses manifestations vont se mettre en
place : parties de Pétanque sur le Breuil, Loto il n’avait pas besoin de
micro pour annoncer les numéros, Rallyes Champêtres, matchs de Gala de fin de saison , déplacements dans le Beaujolais, les fêtes avec Mimi Grangette…Une finale de Coupe de France se jouera à Massot.

Comme l’a écrit Daniel Berger sa voix de stentor résonnera encore longtemps au PDS. Les jeunes du club étaient bien  obligés de mouiller le maillot quand ils entendaient « allez les Merdailloux » Peut être que des arbitres ou des adversaires ont pû aussi se laisser impressionner !

Pas besoin de sono pour l’entendre chanter « Anen,Anen,Y Bachat
Pouzarot » chant de ralliement de ses amicalistes !
 

QUATRIEME TEMPS : LES RESPONSABILITES DEPARTEMENTALES 

En 1981, avec Maurice Brandel dirigeant du Cop Basket, ils comprennent que le basket doit se structurer en Haute-Loire pour vivre sur un territoire qui connaît peu ce sport. Ils créent le Comité Départemental dont il deviendra président en 1992 . Nous pouvons retenir de cette présence l’existence de 18 à 21 Clubs en Haute-Loire avec environ 2000 licenciés dont une majorité de féminines. Il avait, là aussi, établi des liens d’amitié avec les dirigeants des clubs. René saura ouvrir les portes du Conseil Général, de Jeunesse et Sport, de la Mairie du Puy en Velay. Il marquera de sa présence les Assemblées de la FFBB, des Ligues d’Auvergne ou du Lyonnais, du Comité partenaire de la Loire.

Nous avons laissé de la place pour reprendre le message d’un dirigeant de Clermont « Monsieur René Legat a été un très grand dirigeant passionné de notre sport au service de son club de toujours mais aussi de son département 43 qu’il a toujours défendu et mis en lumière tant auprés de la Ligue  d’Auvergne qu’auprés de la FFBB. Je pense qu’il laissera une empreinte indélébile dans le monde sportif
altiligérien….. »
 

René avait reçu toutes les distinctions possibles de la Fédération. 

PROLONGATION:MESSAGE DE RENE 

En 2015, il avait formulé quatre messages que nous vous transmettons pour qu’il ait une dernière fois la parole :  

Aux joueurs :soyez persévérants pour vous former et vous perfectionner. L’amitié qui vous réunit restera toutefois votre meilleur souvenir. 

Aux bénévoles :vivez vos engagements comme une passion. L’ASM a besoin de votre motivation et de vos idées nouvelles. 

A tous les acteurs d’un match : respectez  les arbitres qui méritent davantage de considérations. 

Aux dirigeants: j’espère avoir une bonne voie, poursuivez la avec ardeur et courage…Je voudrai que le club soit plus que jamais une Amicale…. 

Oui René nous relirons souvent ce message et MERCI POUR TOUT… 

 

Merci THERESE car vous-aussi avait donné du temps au basket en lui permettant ses absences de votre foyer et en venant également supporter nos équipes.

1 commentaire

  1. René,
    Merci pour toutes ces années, tu as été pendant des années le pilier du club et tu as su inculquer aux jeunes de ma génération des valeurs qui resteront a jamais et nous tacherons de les transmettre au mieux en ta mémoire…

Répondre à MACHABERT Aurélien Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *